La CNL 38 - La Confédération Nationale du Logement de l’Isère

La CNL 38 - La Confédération Nationale du Logement de l’Isère
Les bureaux la CNL Isère sont ouverts sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.
La CNL 38 : 6 rue Berthe de Boissieux - 38 000 Grenoble Tél. : 04 76 46 30 94 - Fax : 04 76 47 54 06 email : lacnl38 wanadoo.fr

 
Enregistrer au format PDF
Dans toute l’agglomération grenobloise, un seul mot d’ordre...

Baisse des tarifs du chauffage Urbain !

Pour lutter contre la précarité, il faut un vrai service public !

Article Depuis longtemps déjà des associations d’habitants de la CNL Isère se mobilisent sur la problématique du chauffage urbain dans l’agglomération grenobloise : augmentation des tarifs, baisse du pouvoir d’achat, développement de la précarité énergétique, opacité de la gestion de la Compagnie de Chauffage (CCIAG) sont autant de questions qui ont alarmés les militants des quartiers populaires raccordés au chauffage urbain. Et qui ont décidé l’ensemble de la fédération à agir.

Conscient que cet enjeu nécessitait une mobilisation d’ampleur, dépassant les frontières et les étiquettes, c’est aux côtés de la CSF Isère et de la CLCV Isère que la CNL Isère a appelé à une rencontre d’information et de mobilisation à la MJC Prémol le 08 février 2011, toutes les associations, collectifs, ou copropriétés raccordés au réseau de chaleur de la CCIAG afin de définir ensemble nos actions face à cet situation insupportable.

Comment agir sur les tarifs du chauffage urbain ? Plus de 70 personnes, représentant presque tous les quartiers de l’agglomération concernés, étaient présentes pour répondre à cette question. Après avoir dressé un constat commun à l’aide d’un diaporama et des informations amenées par chacun, tout le monde était bien décidé à poursuivre cette dynamique collective pour que baissent les tarifs de la CCIAG, mais aussi pour que sa gestion soit questionnée et qu’elle corresponde finalement avec celle d’un service public.

Le 15 mars, nous nous sommes retrouvés au même endroit pour définir les suites de notre lutte, et nous sommes mis d’accord sur un texte de base commun, dont le contenu servira de communiqué de presse et sera intégré à un courrier, signé par tous les membres du collectif, envoyé à chaque élu des 6 communes délégantes (Grenoble, Echirolles, Pont de Claix, Saint Martin d’Hères, Eybens, La Tronche), afin de leur demander de rencontrer une délégation du collectif.

Enfin, afin d’informer et d’interpeller les citoyen-ne-s, les élus et les médias, le collectif appel tous les habitants via les associations, collectifs et copropriétés à un rassemblement et point presse devant la Mairie de Grenoble, le 18 avril 2011 en fin d’après-midi.


calle

calle